A. Profession 547

                                    

                                              BIENVENUE DANS CETTE RUBRIQUE OU VOUS TROUVEREZ des propositions de LIVRES, CD, CONFERENCES, STAGES, SALONS, VOYAGES, également des informations PROFESSIONNELLES concernant la NATUROPATHIE en France et dans le monde.                          

                             

                                  LES ARTICLES SE SUIVENT CHRONOLOGIQUEMENT D'AUJOURD'HUI A JUIN 2011  !!!!                         

                                                                       

                                                                    Lampe en cristal de sel - Pyramide

                                         

                                                      ------------------------------------------------------------------------------

                         

                           

                          

                           

                                ___________________________________________________________________________

16.08.2017 : 547. Argent ou liberté ? :

« Il est arrivé que des personnes me demandent conseil pour le choix d’une profession. Elles hésitaient : devaient-elles s’engager dans une voie où elles gagneraient beaucoup d’argent, ou bien choisir un métier moins lucratif mais qui les laisserait libres pour des activités désintéressées ? En tant qu’instructeur, je n’ai pas à dire à quelqu’un qu’il doit faire ceci ou cela, mais seulement à lui expliquer les conséquences de ses choix ; ensuite, c’est à lui de décider.
Alors, voici ce que j’ai l’habitude de répondre. Il n’y a rien de mauvais à exercer un métier où vous gagnerez beaucoup d’argent, mais tout dépend de ce que vous voulez réaliser. Si votre idéal est ce que l’on appelle habituellement « réussir dans la vie », c’est-à-dire avoir des facilités, du pouvoir, de l’influence, eh bien, gagnez beaucoup d’argent ! Mais si vous avez pour idéal d’approfondir votre vie intérieure, ce n’est pas tellement d’argent que vous avez besoin, mais de liberté : c’est-à-dire du temps libre, bien sûr, mais surtout de la liberté d’esprit. Ainsi vous pourrez vous concentrer sur des activités où vous serez à l’abri des contraintes qu’impose la vie matérielle. »


Omraam Mikhaël Aïvanhov

 

12.09.2017 : 546. Aider :

"C’est une chose de connaître les lois de la destinée pour comprendre que rien de ce qui arrive aux humains – bonheur ou malheur – n’est le fait du hasard, et c’est autre chose de trouver la bonne attitude pour les aider. Certains diront : « Mais s’ils doivent traverser des épreuves, ça ne sert à rien de vouloir les aider, puisque ce sont les lois qui les leur ont imposées. » Non, il ne faut pas se prononcer de façon aussi catégorique.
En réalité, les efforts que l’on fait pour aider les êtres ne sont jamais inutiles ; dans certaines circonstances, en voyant votre amour et votre bonne volonté, les Seigneurs des destinées peuvent se laisser fléchir en leur faveur. Et pour vous, également, ces efforts sont utiles : ils vous permettent de progresser. En aidant les autres, c’est sur vous-même aussi que vos pensées, vos sentiments et vos actes généreux agissent favorablement. Aidez les autres, c’est vous en premier qui vous sentirez mieux ! »


Omraam Mikhaël Aïvanho

 

07.09.2017 : 545. Levothyrox : danger !

Trois millions de Français sont pris au piège. Le laboratoire Merck a décidé d’arrêter de fabriquer l’ancienne formule du Levothyrox, médicament très connu contre les troubles de la thyroïde. Depuis quelques semaines ils sont obligés de prendre une nouvelle formule qui démolit leurs vies. 

 

27.08.2017 : 544.La comptabilité de l’auto-entrepreneur

Publié dans la catégorie Obligations comptables

 

L’auto-entrepreneur est un statut qui permet de bénéficier d’un formalisme administratif ultra-simplifié, mais il n’en demeure pas moins soumis à des obligations comptables. Compta-Facile abordera ici la comptabilité de l’auto-entrepreneur et plus particulièrement les obligations comptables auxquelles il est soumis.

 

1. Les obligations comptables de l’auto-entrepreneur

La comptabilité d’un auto-entrepreneur est fortement allégée : il ne doit pas tenir de comptabilité comme les sociétés commerciales ni établir de comptes annuels (on parle de dispense de bilan). Les obligations comptables de l’auto-entrepreneur se résument à la tenue de deux livres : un livre des recettes et un registre des achats.

A. Le livre des recettes de l’auto-entrepreneur

Le livre des recettes de l’auto-entrepreneur recense toutes les recettes perçues par l’auto-entrepreneur. Il peut prendre la forme d’un tableau à 6 colonnes qui reprend :

  • la date de la vente ou de la prestation de services,
  • le numéro de la facture correspondante,
  • le nom du client,
  • la nature de l’opération réalisée,
  • le montant de la vente ou de la prestation de services,
  • le mode d’encaissement du montant.

Voici un exemple de livre chronologique des recettes de l’auto-entrepreneur :

Date

Référence

Client

Nature

Montant

Mode d’encaissement

 

 

 

 

 

X

 

 

 

 

 

X

Le livre des recettes doit être tenu de manière journalière et toutes les opérations doivent y être enregistrées par ordre chronologique. Si l’auto-entrepreneur encaisse des recettes inférieures à 76 euros faisant l’objet d’un paiement comptant, il peut les comptabiliser de manière globale en fin de journée.

B. Le registre des achats de l’auto-entrepreneur

Le registre des achats n’est obligatoire que lorsque l’activité de l’auto-entrepreneur consiste principalement à vendre des marchandises, fournitures et denrées à consommer sur place ou à emporter, ou à fournir des prestations d’hébergement. L’auto-entrepreneur doit y récapituler le détail des achats effectués au titre de chaque année en précisant le mode de règlement utilisé et les références des pièces justificatives. Ce livre comptable doit également être présenté chronologiquement.

Voici un exemple de registre des achats de l’auto-entrepreneur :

Date

Référence

Fournisseur

Nature

Montant

Mode de paiement

 

 

 

 

 

X

 

 

 

 

 

X

C. Tenue des livres comptables obligatoires

L’auto-entrepreneur a deux solutions qui s’offrent à lui pour satisfaire ses obligations comptables et ainsi tenir ses livres obligatoires :

  • Sur un support papier (en achetant des livres comptables papier dans le commerce ou en téléchargeant les modèles officiels tels qu’ils sont proposés par l’administration fiscale) ;
  • Sur un logiciel comptable spécifique (comme, par exemple, la solution de gestion en ligne proposée par Sage One. Pour connaître nos conseils quant à sa sélection : auto-entrepreneurs : quel logiciel choisir ?

D. La conservation des documents comptables

Les auto-entrepreneurs doivent obligatoirement conserver toutes les factures ou pièces justificatives relatives à leurs achats et à leurs ventes de marchandises ou de prestations de services (factures, relevés bancaires, bons de commandes, bons de livraison, etc.).

Fiscalement, la durée de conservation des documents comptables est de 10 ans. Pour plus d’informations : le délai de conservation des pièces comptables.

2. L’obligation d’ouvrir un compte bancaire à usage professionnel

Dorénavant, l’auto-entrepreneur est soumis à l’obligation de détenir un compte séparé de son compte bancaire personnel qui sera dédié à l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle. Les opérations suivantes devront notamment y figurer :

  • les encaissement des recettes, le paiement des achats en rapport avec l’activité ;
  • les prélèvements pour la rémunération de l’auto-entrepreneur ;
  • le déblocage et le remboursement d’un crédit, etc.

3. Les mentions obligatoires sur les factures de l’auto-entrepreneur

L’entrepreneur doit remettre une facture à ses clients lors de chaque vente ou prestation de services. Les factures de l’auto-entrepreneur doivent obligatoirement comporter les mentions suivantes :

  • le nom, l’adresse et le numéro SIREN de l’auto-entrepreneur,
  • l’éventuelle dispense d’immatriculation ou, au contraire, les références de son immatriculation,
  • le nom et l’adresse du client,
  • le numéro de la facture (les factures doivent se suivre de manière séquentielle, sans trous et de façon chronologique),
  • la date d’émission de la facture,
  • l’éventuelle date de livraison des biens ou de la prestation de services si celle-ci est différente de la date de facturation,
  • la description de l’opération facturée, la quantité, le prix unitaire hors taxes et le total hors taxes,
  • la mention « TVA non applicable, art. 293 B du CGI » puisque l’auto-entrepreneur bénéficie de la franchise en base,
  • la date de règlement,
  • le taux des pénalités en l’absence de paiement à la date prévue,
  • les conditions d’escompte (si aucun escompte n’est accordé, l’auto-entrepreneur peut utiliser une mention du type « Pas d’escompte pour règlement anticipé »),
  • le montant de l’indemnité forfaitaire pour frais de recouvrement.

Conclusion : l’auto-entrepreneur bénéficie d’importants allègements administratifs et comptables mais il est tout de même tenus à certaines obligations minimales. Dans certains cas, il lui est même conseillé de suivre ses affaires au moyen d’un tableau de bord adapté à son auto-entreprise. Toutefois, en cas de changement statut, d’importantes conséquences comptables sont à prévoir.

 

 

23.08.2017 : 543. Lois, legislateurs et legislation :

https://youtu.be/_FkuoUyg930

 

20.08.2017 : 542. livre « Alignement, centrage, ancrage, enracinement » de Mary-Laure Teyssedre !

 

05.08.2017 : 541. 

Créez un bon tableau de suivi de votre activité ?

 

Avec un tableau de bord précis et bien adapté à votre activité vous pouvez en un coup d'œil évaluer vos résultats, la répartition de vos dépenses professionnelles, où en sont vos devis et factures en cours. Cet outil essentiel à une bonne gestion vous aide à anticiper les décisions à prendre pour votre développement. Découvrez pas à pas comment créer et utiliser un tableau de bord de suivi.

 

 

Par Frédéric Turbat, expert-comptable, spécialiste de la création d'entreprises et formateur. Auteur de Créateurs d'entreprise lancez-vous !

 

Pas de compta, mais de la gestion

Le statut d'auto-entrepreneur est souvent défini comme une entreprise simple à manier, et soumise à peu de contraintes. Certes, les obligations réglementaires sont mineures, notamment l'absence de tenue de comptabilité. Toutefois, c'est une entreprise à part entière et elle doit être gérée comme telle, avec deux dynamiques à suivre : le présent et l'avenir.

 

> Où en suis-je par rapport au seuil déclaratif ?

Il s'agit de vérifier que je ne suis pas en train de dépasser les seuils autorisés par le régime auto-entrepreneur, mais surtout de valider que le maintien de mon activité dans ce régime est bien le bon. À titre d'exemple, un consultant se rapprochant du seuil de chiffre d'affaires et souhaitant engager quelques frais, ou cotiser plus pour sa retraite, aura peut-être intérêt à changer de statut juridique avant même d'avoir atteint le seuil de chiffre d'affaires. Il pourrait (selon les cas) économiser en matière fiscale et sociale par exemple.

Il est donc utile de constituer quelques indicateurs simples, mais choisis efficacement en lien avec l'activité et de les suivre de manière pérenne, afin d'offrir une bonne comparabilité d'une période à l'autre.
Pour un artisan, il s'agira par exemple de distinguer dans son chiffre d'affaires la main-d'œuvre du matériau vendu, et d'évaluer la marge réalisée sur le matériau. Pour un consultant qui vend du temps, il suivra le ratio du chiffre d'affaires sur le nombre de jours réellement travaillés (et pas uniquement le nombre de jours de présence chez ses clients).

Évaluez vos encaissements et décaissements

Pour la partie prévisionnelle, vous évaluez vos encaissements et décaissements futurs, idéalement en lien avec vos besoins de vie de famille. Il est souvent intéressant de bâtir un tableau de trésorerie prévisionnel, en considérant que tous les mois, il doit y avoir un flux de trésorerie vers le compte bancaire familial. Cette solution permet efficacement de piloter son activité et surtout d'anticiper les mois délicats.

 

Il est également important de calculer le résultat de son activité (égal à la différence entre ses encaissements et ses dépenses) afin de vérifier qu'il est toujours intéressant d'être auto entrepreneur.

 

01.08.2017 : 540. Mode d'action des laxatifs : 

ANTHRAQUINONES :

Le Séné, le Cascara, la Rhubarbe, l’Aloès et la Bourdaine contiennent, à l’état naturel, de l’anthraquinone (teneur comprise entre 2% et 40% selon les plantes).

- Ils favorisent les sécrétions et le transport de chlorure actif dans l'intestin provoquant une augmentation de l'excrétion ultérieure de l'eau.

- Ils stimulent le péristaltisme de l'intestin grêle et augmentent les mouvements péristaltiques du côlon(mouvement de propulsion des aliments et des déchets dans le tube intestinal). Le temps de transit s’en trouve diminué ce qui réduit la réabsorption de l'eau dans le côlon, rend les selles plus liquides et facilite les mouvements de l'intestin.

En fait, l'intesttin s'efforce de les évacuer en augmentant son péristaltisme et en hydratant le bol alimentaire !

Certains de ces laxatifs naturels pourraient être irritants s’ils étaient consommés en trop grande quantité sur une longue période. Pour que leur action soit efficace mais douce, il est donc recommandé de les associer en quantité « mesurée » (Séné, Cascara, Rhubarbe, Aloès et Bourdaine) pour en augmenter l’efficacité, sans surdosage ni effets secondaires.

 DE LA MAUVE : POUR SES PROPRIÉTÉS APAISANTES ET DÉCONSTIPANTES

Depuis l'Antiquité, la Mauve est utilisée pour ses propriétés déconstipantes, purgatoires et antiulcéreuses. Cicéron (homme politique et orateur latin), Dioscoride (médecin grec et botaniste de l'Antiquité), Celse (philosophe épicurien grec du IIe siècle), Pythagore (mathématicien grec) lui ont donné ses lettres de noblesse.

C’est sa richesse en mucilages (3) (polysaccharides) qui confère à la Mauve une action bénéfique sur la constipation. En effet, les mucilages forment un gel réalisant une sorte de barrière protégeant la muqueuse. Ensuite, ils gonflent et augmentent le volume et l’hydratation des selles.

Ils agissent ainsi par effet de lest mais aussi en fluidifiant-lubrifiant le bol fécal facilitant ainsi son élimination.

Parallèlement, cette plante émolliente-adoucissante permet de calmer les douleurs dues à l'inflammation du côlon et aux colites spasmodiques, notamment en cas de constipation chronique et/ou ancienne.

Associer la Mauve, douce, apaisante et déconstipante par effet de lest, aux actifs de plantes laxatives permet, entre autres, de protéger les muqueuses d’éventuelles irritations et/ou inflammations.

 

 

30.07.2017 : 539. Découverte d'un nouveau rôle des poumons : la production de cellules sanguines !

Des chercheurs américains, dont les travaux sont publiés dans la revue Nature, ont découvert que les poumons produisent des cellules sanguines.

Mark R. Looney de l'Université de Cafiformie à San Francisco (UCSF) et ses collègues ont observé le phénomène, sous microscope, dans les poumons de souris endormies dont ils avaient rendu les plaquettes sanguines fluorescentes (vert dans la vidéo plus bas) par modification génétique.

Un phénomène que les chercheurs croyaient se produire uniquement dans la moelle osseuse et la rate.

À l'intérieur du tissu pulmonaire, des cellules issues de la moelle osseuse, appelées mégacaryocytes, produisaient des plaquettes, de petites cellules sanguines qui permettent au sang de coaguler. Dix millions de plaquettes étaient produites chaque heure... soit environ la moitié du total des plaquettes circulant dans le sang.

Les chercheurs ont également identifié, dans les poumons, un groupe de cellules souches du sang capables de rétablir la production sanguine lorsque les cellules souches de la moelle osseuse sont épuisées.

Cette découverte pourrait aider à mieux comprendre les maladies dans lesquelles les patients ont un faible taux de plaquettes (thrombocytopénie), souligne le chercheur.

 

19.07.2017 : 538. Transpiration : Méfiez-vous des gros pores

Votre peau est couverte de pores. Ce sont des petits trous qui contiennent les racines des poils ou des cheveux (follicules). 

Ils permettent à la transpiration de sortir de votre peau pour rafraîchir votre organisme. Et ils laissent aussi s’écouler le sébum, une substance huileuse qui protège la peau. Elle forme une fine couche qui aide à la fois à réguler la température du corps et à compliquer la tâche des bactéries qui essayent de s’installer sur votre peau. 

Le sébum est fabriqué par vos glandes sébacées, que vous trouvez partout sur votre corps sauf sous la plante de vos pieds et sur la paume de vos mains. Si vos doigts laissent des traces de gras, ce n’est donc pas la faute de votre sébum mais plus probablement parce que vous vous êtes frotté à un endroit où votre peau était grasse, par exemple votre visage ou votre dos, ou que vous les avez mis dans le beurre. 

 

La taille des pores

La taille des pores varie fortement d’une personne à l’autre. Pour être franc, les gens préfèrent en général les petits pores (c’est plus mignon que les gros pores !). Lorsque vos pores sont petits, votre peau paraît plus ferme, plus resserrée, moins pendante. 

Chez les enfants, les pores sont petits et cela leur donne cette peau de pêche que nous leur envions tous, et que nous avions nous-mêmes il n’y a pas si longtemps ! 

Mais la taille des pores est aussi déterminée par votre hérédité. Il y a des peuples qui ont tendance à avoir des pores plus gros, ce qui entraîne plusieurs problèmes :
 

  • ils ont naturellement la peau plus huileuse ; 
  • quand ils vieillissent et qu’ils prennent le soleil, la perte de collagène dans la peau fait élargir les pores ; 
  • enfin, leurs pores ont tendance à se boucher avec des cellules mortes et d’autres débris, ce qui les fait paraître plus larges encore. 

Les hormones jouent aussi un rôle important : elles activent la production de sébum et c’est pourquoi les adolescents ont la peau grasse. Les femmes, dont la production d’hormones varie pendant les cycles, peuvent avoir la peau plus grasse au moment de l’ovulation et pendant la grossesse. 

 

Quand l’huile est bloquée dans les pores

Lorsque vous produisez trop d’huile (sébum) et que vos pores sont bouchés, la peau morte peut faire proliférer les bactéries dans ce bain tiède et provoquer une mini-infection. Votre peau rougit, c’est l’acné. 

Lorsque l’huile n’arrive toujours pas à sortir, l’acné grossit, s’étend. Apparaît sur votre peau le redoutable bouton rouge, éventuellement même à tête blanche, rempli d’un liquide jaunâtre qui est donc un mélange de sébum, de cellules de peau mortes, et de bactéries. 

 

Sueur propre et sueur sale

L’autre liquide produit par notre corps, la sueur, sort de deux types de glandes différents. 

Les glandes eccrines, qui sont les plus nombreuses et se trouvent partout sur le corps. La sueur sort alors par les pores, elle est très liquide et ne colle pas. Elle se compose à 99 % d’eau et d’un peu de sel (chlorure de sodium, potassium, magnésium). Les glandes eccrines sont particulièrement nombreuses dans la paume de la main et la plante de pieds. D’où cette capacité que nous avons d’avoir les mains moites et de mouiller nos chaussettes. Cette sueur en elle-même ne sent pas mauvais, et, si nous sommes propres, sèche sans laisser de trace. C’est la sueur « propre ». 

Mais il y a un autre type de sueur, collante et chargée de graisses, de protéines et de phéromones. 

Les phéromones sont des messagers chimiques qui, chez les animaux, servent à envoyer des messages, notamment sexuels, aux autres individus. Chez les êtres humains, l’action des phéromones est plus mystérieuse, mais certainement réelle aussi. 

Cette sueur collante est produite par les glandes apocrines, qui se situent sous les aisselles, aux aines, autour des mamelons et de l’anus. Cette sueur sort des follicules pileux (les racines des poils). 

Les glandes apocrines ne se développent qu’à la puberté et ce sont elles, les grandes coupables de l’odeur de transpiration qui fait que nos charmants bambins, qui sentaient toujours si bon même après une après-midi entière de jeu au soleil, se mettent à dégager une odeur de fauve dès le petit matin s’ils ne prennent pas l’habitude de se laver et de mettre du déodorant. 

 

Comment resserrer les pores dilatés

Pour nettoyer les pores et les débarrasser de leur huile et de leurs déchets et cellules mortes, la première mesure est de transpirer régulièrement, en faisant une activité physique intense, et en complétant si l’on peut avec un sauna. 

Toutefois, il faut perdre l’habitude des douches trop chaudes et trop longues, qui dilatent les pores de la peau et provoquent des rougeurs. Les douches froides et les bains froids sont excellents pour contracter les capillaires (petits vaisseaux sanguins dans la peau) et raffermir la peau. 

Sur le visage, vous pouvez même vous passer un glaçon pour rétracter encore plus vos pores. Enveloppez-le dans une serviette en coton et appliquez-les sur les pores dilatés avec une légère pression pendant environ 30 secondes à 1 minute, pas plus pour éviter d’irriter la peau. 

 

Lotions et masques

Vous pouvez en outre appliquer sur votre peau, avec un coton, de l’eau florale d’hamamélis (ou « noisetier des sorciers »). C’est une plante qui vient d’Amazonie et qui a des vertus astringentes, c’est-à-dire qu’elle produit une crispation des muqueuses. Sur la peau, elle resserre les pores dilatés. 

L’huile de noisette et les lotions à l’aloe vera sont utiles également. 

Pour les plus motivé(e)s, vous pouvez également bien sûr vous faire des masques.
 

  • Ultra-connu, le masque au concombre peut être remplacé par un simple jus de concombre. Mélangez le jus de concombre avec un peu de sel puis appliquez sur le visage et laissez reposer pendant quelques minutes. Mieux encore, écrasez un demi-concombre pelé, ajoutez quelques gouttes de jus de citron et une cuillère à café d’eau de rose. Appliquez le mélange sur votre visage et laissez le reposer pendant 15 à 20 minutes, puis rincez vous à l’eau froide. 
  • Vous pouvez aussi vous appliquer du jus de tomate sur le visage. Laissez reposer pendant 20 minutes puis rincez à l’eau tiède. Effectuez ce traitement 3 fois par semaine pour avoir une peau saine sans pores dilatés. C’est également bénéfique pour réguler la production de sébum. 

À votre santé ! 

Jean-Marc Dupuis 

 

13.07.2017 : 537. Auto-entrepreneur, quel logiciel choisir ?

Publié dans la catégorie Bien choisir son logiciel comptable

Bon nombre d’entrepreneurs se posent la question : « quel logiciel choisir pour mon auto-entreprise ou ma micro-entreprise ? ». Mais, avant de se lancer tête baissée dans le choix d’un logiciel pour auto-entrepreneur, il convient de bien cerner le périmètre de ses obligations comptables et fiscales et de définir correctement l’étendue de ses besoins. Compta-Facile vous présente une fiche spéciale répondant à la question : quel logiciel choisir pour un auto-entrepreneur ?

Remarque préalable : cette publication concerne le micro-entrepreneur soumis au régime fiscal du micro (micro-BIC ou micro-BNC) au même titre que l’auto-entrepreneur (qui bénéficie, en plus, du régime du micro-social).

Auto-entrepreneurs, prenez connaissance de vos obligations légales avant de choisir un logiciel

Obligations comptables

En tant qu’auto-entrepreneurs, vous bénéficiez d’allègements extrêmement importants en matière de comptabilité. Ainsi, vous ne devez pas enregistrer d’écritures comptables dans des journaux spéciaux comme les sociétés commerciales ou les entreprises individuelles classiques. Vous ne devez donc pas tenir de comptabilité commerciale ou de comptabilité de trésorerie. De plus, vous êtes dispensé de bilan comptable : compte de résultat, bilan et annexe. Pour connaître l’étendue de vos obligations plus en détail : la comptabilité de l’auto-entrepreneur.

-> Il est donc inutile de vous procurer un logiciel de comptabilité complet permettant de saisir des pièces comptables et d’établir des comptes annuels.

Obligations fiscales

Même type de dispense dans le domaine fiscal, les auto-entrepreneurs ne doivent déposer aucune déclaration de résultats ou annexes. Vous êtes simplement tenus de déclarer vos recettes selon une périodicité que vous choisissez. C’est sur la base de cette déclaration que vont être calculés vos cotisations sociales ainsi que vos impôts dûs (après application d’un abattement sur le chiffre d’affaires, le solde est soumis au barème progressif de l’impôt sur le revenu, sauf option pour le prélèvement forfaitaire libératoire). Par ailleurs, vous êtes exonérés de TVA et ne doivez pas établir de déclarations à ce sujet.

-> Tout module de génération ou d’édition de la liasse fiscale et/ou de déclaration de TVA n’a aucune utilité dans un logiciel pour auto-entrepreneur.

En revanche, les auto-entrepreneurs ont l’obligation d’établir deux livres selon leur situation :

  • Tous les auto-entrepreneurs, peu importe leur activité, doivent tenir un livre des recettes retraçant chronologiquement toutes les recettes encaissées au cours d’une année civile,
  • Les auto-entrepreneurs qui exercent une activité de vente de marchandises, fourniture de denrées à consommer sur place ou à emporter, ou des prestations d’hébergement sont tenus de remplir un registre des achats qui récapitule les dépenses effectuées chaque année.

Enfin, vous devez remettre à vos clients une facture lors de chaque vente ou prestation. Cette facture doit respecter la législation et contenir des mentions obligatoires  ; citons notamment :

  • Date d’émission de la facture,
  • Numérotation de la facture,
  • Date de la vente ou de la prestation de service,
  • Identité de l’acheteur,
  • Identité du vendeur ou prestataire,
  • Adresse de livraison,
  • Numéro individuel d’identification à la TVA du vendeur et du client professionnel,
  • Désignation du produit ou de la prestation,
  • Décompte détaillé de chaque prestation et produit fourni,
  • Prix catalogue,
  • Majoration éventuelle de prix,
  • Indication de l’exonération de TVA au moyen de la mention « TVA non applicable, art. 293 B du CGI »,
  • Réduction de prix,
  • Rabais, ristourne, ou remise acquise à la date de la vente ou de la prestation de service et directement liée à cette opération, à l’exclusion des escomptes non prévus sur la facture,
  • Somme totale à payer hors taxe (HT) et toutes taxes comprises (TTC).

Lorsque la facture est adressée à un professionnel, elle doit également contenir la date ou le délai de paiement, les conditions d’escompte en cas de paiement anticipé, le taux des pénalités de retard en cas de non-paiement à la date de règlement ainsi que le montant de l’indemnité forfaitaire.

Auto-entrepreneurs, définissez correctement vos besoins avant de choisir un logiciel

Il ressort donc de l’ensemble des obligations évoquées ci-dessus que l’auto-entrepreneur a intérêt à choisir un logiciel qui couvre un ou plusieurs des besoins suivants : gestion des stocks, établissement des devis et de la facturation, suivi des encaissements, génération du livre des recettes et du registre des achats, et éventuellement édition de tableaux de bords. L’ensemble des autres fonctionnalités d’un logiciel de comptabilité lui est généralement d’aucune utilité.

Les besoins en matière de gestion des stocks

Lorsque vous exercez une activité de négoce (achat-revente), vous pouvez avoir intérêt à suivre vos stocks en temps réel afin d’éviter toute rupture d’approvisionnement et anticiper des commandes qui ne pourront être honorées en temps voulus. Ce suivi des stocks peut être géré dans un logiciel. Pour cela, vous devez compléter au préalable des « fiches produits », des « fiches fournisseurs » et éventuellement indiquer un seuil critique en deçà duquel un ré-approvisionnement sera nécessaire. Des avertissements pourront être générés automatiquement.

-> Un module de gestion des stocks n’a d’intérêt que si vous exercez une activité de négoce ou de production. Les prestataires de services doivent généralement s’en affranchir.

Les besoins en matière de gestion des devis et de la facturation

Tous les auto-entrepreneurs présentent un besoin en la matière, peu importe l’activité qu’ils exercent (prestataires de services, auto-entreprise de production ou de négoce). Le recours à un logiciel de facturation va permettre d’établir des devis ainsi que des factures en bonne et due forme et notamment en respectant l’ensemble des mentions obligatoires à porter sur ces documents. En optant pour une solution paramétrable, vous n’aurez pas à vous soucier des évolutions de la législation puisque la plupart des logiciels en ligne proposent des mises à jour en temps réel dorénavant. Les logiciels les plus aboutis permettent de transformer les devis acceptés par les clients en factures.

-> Le logiciel de facturation est, à notre avis, un outil indispensable pour tous les auto-entrepreneurs. Il vous permettra notamment de ne rien oublier de facturer à vos clients.

Les besoins en matière de gestion de la trésorerie

C’est également un point essentiel pour la plupart des auto-entrepreneurs, excepté pour ceux qui n’ont que très peu de flux de trésorerie entrants et sortants (comme, par exemple, les consultants qui n’établissent qu’une ou deux factures de vente par mois et qui n’ont quasiment aucune charge hormis leur rémunération). Satisfaire ce besoin vous permettra de prendre connaissance, en un rapide coup d’oeil, du niveau de votre trésorerie et, dans certains logiciels, de son évolution prévisible (on peut l’assimiler à un budget de trésorerie). Il pourra également vous permettre de suivre avec efficacité le règlement de vos factures clients et éventuellement de relancer dans des délais appropriés ceux qui n’auraient pas honoré leurs dettes dans les délais impartis. Les solutions les plus évoluées proposent des prestations similaires à un tableau de bord pour auto-entrepreneur (taux de transformation des devis en facture, montant des créances clients à encaisser, montant des devis en cours, variation nette de trésorerie, etc.).

-> La fonctionnalité « gestion de la trésorerie » est très utile pour suivre l’encaissement de vos clients et bénéficier rapidement d’une visibilité quant à l’évolution des affaires mais elle n’est pas indispensable.

Les besoins en matière de formalisme

Autre besoin que doit satisfaire de préférence un logiciel pour auto-entrepreneur : la génération et l’édition des registres obligatoires de ce dernier (le livre des recettes et le registre des achats). Il doit suivre certaines règles bien précises (aucune altération ne doit pouvoir y être portée lorsque des écritures sont validées par exemple).

-> Il est appréciable que cette fonction soit proposée par votre logiciel. Mais sachez que ces registres peuvent être tenus par d’autres moyens et qu’ils sont très simples et rapides à remplir.

La réponse à d’autres besoins spécifiques

Les besoins classiques ont été évoqués ci-dessus ; mais ils ne sont pas les seuls à exister. Certaines activités peuvent engendrer d’autres besoins et éventuellement nécessiter le recours à des logiciels plus spécialisés appelés « solutions métiers » (le secteur du bâtiment peut, par ailleurs, être concerné).

Auto-entrepreneurs, déterminez votre budget avant de choisir un logiciel

Il ne faut pas oublier qu’en tant qu’auto-entrepreneur, vous ne pourrez déduire aucune charge de votre chiffre d’affaires, pas même celle lié à l’achat d’un logiciel de facturation. Cela implique que tout entrepreneur a intérêt à définir en amont son budget et notamment la somme maximale qu’il est prêt à consacrer à l’acquisition de son logiciel.

Cette variable pourra vous amener à réaliser des rapports qualité/prix, à effectuer des arbitrages et à trancher en faveur de certaines solutions plutôt que d’autres.

Après avoir suivi l’ensemble de ces conseils, il ne vous reste plus qu’à trouver le logiciel qui vous convient le mieux. Il en existe une multitude sur le marché et tous ne se valent pas. Pour choisir « votre » meilleur logiciel, nous vous recommandons d’en tester le plus possible avant de faire votre choix. Choisissez des versions d’essai gratuit si possible non limitées en termes de fonctionnalités ou des versions complètes utilisables gratuitement pendant un certain temps.

A titre d’information, l’éditeur de logiciel SAGE propose 30 jours d’essai gratuit pour le produit SAGEONE (offre sans engagement), solution spécialement bien adaptée aux auto-entrepreneurs et très compétitive en cas de passage à la version payante (12€ TTC par mois) :

 

12.07.2017 : 536. Retrouver sa souveraineté avec le Chêne

Posted on14 juin 201714 juin 2017AuthorFlorence LAPORTE

Retrouver sa souveraineté avec le Chêne….

Dans le calendrier des arbres celtiques, le mois du chêne commence le 10 juin et se termine le 7 juillet.  Alors que nous venons tout juste d’entrer dans cette période nous approchons à grands pas du solstice d’été, cette grande fête du soleil et de la lumière… Ce n’est bien sûr pas par hasard si le chêne, arbre de feu et d’énergie solaire, a été placé à ce moment de l’année ou le soleil est à son apogée…

Alors, si vous le voulez-bien, voyons ce à quoi nous invite le chêne. Que nous enseigne t‘il, quelle aide peut-il nous apporter ?

Reprendre des forces avec le chêne

Son accompagnement est précieux à chaque fois que nous nous sentons fatigué, que nous avons l’impression d’aller au bout de nos réserves, quand nous n’avons plus de marge pour supporter le stress et les émotions de notre vie quotidienne. C’est sous le chêne que nous irons prendre des forces quand nous sentons que nos batteries sont à plat.

Autrefois le bon sens populaire poussait les malades et les convalescents à se rendre sous un chêne pour se régénérer et se refaire une santé. Et toute bonne mère de famille savait utiliser le chêne pour soigner les diarrhées, les hémorragies, la fatigue générale.

Aujourd’hui, certains laboratoires utilisent les propriétés de l’écorce de chêne pour traiter la fatigue chronique…

Nous sentir droits et enracinés, bien ancrés dans la matière avec le chêne

Le chêne nous invite à nous tenir droit et à respirer profondément, les pieds bien ancrés dans le sol. Il nous aide à aller chercher l’énergie de la Terre et du Ciel, à les équilibrer à l’intérieur de notre corps, les harmoniser dans notre cœur…

Au fur e